Les règles à connaitre concernant la géolocalisation des véhicules

Les voitures deviennent de plus en plus intelligentes, car elles ont les moyens de communiquer avec divers appareils. Il n’est donc pas surprenant de constater l’émergence de la géolocalisation pour ces véhicules, mais il existe tout de même des règles à suivre.

La Cnil met en place un cadre très précis pour la géolocalisation des voitures

Dans un futur proche, les automobiles seront sans doute dépourvues de conducteur, les déplacements se feront en totale autonomie. En attendant, les différents modèles gagnent de nouvelles fonctionnalités très intéressantes pour les particuliers et les professionnels. Les entreprises peuvent ainsi jouir d’un gestionnaire de flotte afin de réaliser des économies. Les sociétés susceptibles d’avoir recours à ce stratagème doivent se plier aux exigences mises en avant par la Commission nationale de l’informatique et des libertés. La Cnil a donc dévoilé des normes pour qu’un juste milieu soit trouvé entre le respect de la vie privée et la gestion des flottes.

Les automobilistes doivent avoir la capacité de désactiver la géolocalisation dans certains moments

En effet, les véhicules sont équipés d’un traceur GPS qui permet de les suivre à la trace sans aucune difficulté. Cela pourrait rapidement poser divers problèmes si un encadrement n’était pas au rendez-vous. Les entreprises ont donc l’autorisation d’installer ces systèmes uniquement si les salariés ont la capacité de désactiver la géolocalisation. Cette manipulation peut être effectuée dans plusieurs cas de figure comme au moment d’une pause ou après la journée de travail. Certaines voitures liées à leur profession sont conservées par les employeurs même en dehors de leurs fonctions, ils ne souhaitent pas être suivis à la trace dans ces instants privés.

Une gestion de la flotte intéressante pour les entreprises

Il est important de noter que ce gestionnaire de flotte est tout à fait en mesure de rassembler des données précises dédiées à la vie privée. Ces dernières peuvent concerner les différents déplacements ainsi que des informations liées au comportement aux volants. L’entreprise peut identifier les freinages brutaux, les accélérations ou encore les consommations beaucoup trop élevées de carburant. Dans ce cas de figure, elles peuvent mettre en place diverses méthodes afin de corriger ces habitudes pour jouir de confortables réductions au niveau des dépenses. D’ailleurs, cet objectif semble être atteint par de nombreuses structures qui ont fait la démarche d’avoir recours à un tel système. Ce dernier pourrait ainsi améliorer la satisfaction des clients et accroître la productivité.

About the author

admin

View all posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *