L’apprentissage à être propre pour enfant

Quel est le critère fondamental pour un parent d’un enfant de 2 ans et demi à 3 ans ?

Que celui-ci soit propre pour pouvoir entrer à l’école maternelle. Si ce n’est pas le cas, il sera alors possible que l’enfant ne soit pas accepté dans un établissement scolaire. Ceci est une exigence quasi invariable dans toutes les écoles.

Cependant, il ne s’agit pas de bloquer son “enfant” car c’est un pas toujours facile à gérer chez l’enfant. il convient donc de ne pas provoquer une contrainte mais de susciter naturellement la propreté afin que ce passage délicat soit gérer sans encombre.

Faire le popo dans le pot, la première étape

Pour susciter de l’intérêt chez l’enfant pour le pot ou pour une couche d’apprentissage, il existe des méthodes et des produits pour inviter l’enfant à l’utiliser comme dit sur cette page.

Il existe plusieurs produits spécifiques si l’on souhaite faciliter l’apprentissage à la propreté

  • La couche d’apprentissage

Elle peut se décliner sous plusieurs aspects, qu’il s’agisse de motifs rigolos ou de jolies couleurs. L’enfant pourra tous les matins choisir sa culotte. Cette couche d’apprentissage permet de tolérer les incidents en cours de journée comme les petits pipis par exemple.

NB: La couche d’apprentissage absorbe plus de fluides que la culotte d’apprentissage, il convient donc de commencer par la couche et de glisser doucement vers la culotte.

  • Les autocollants pour le pot

Pour donner à l’enfant l’envie d’utiliser le pot, il existe des autocollants mignons à coller au fond du pot, ce produit peut amoindrir l’effet repoussoir et dédramatiser cette action. Des automatismes se créeront alors naturellement et la rentrée scolaire pourra se faire en toute quiétude.

 

 

About the author

admin

View all posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *