Le monde se divise en 2 catégories, l’urbain et l’agricole. La ville et son mouvement, oblige à ses habitants de vivre le plus souvent à 100 à l’heure, contre nature. C’est pour cela que le stress existe, il entraîne un autre stress, l’oxydatif qui joue dramatiquement sur la santé. S’en suit des carences vitaminiques, des manques de minéraux et des maladies chroniques.

Changer sa propre atmosphère

C’est dans un soucis de changement que certains pensent à des façons de vivre alternatives. Certains se penchent sur le veganisme ou le sans gluten, d’autres sur le survivalisme. Mais aujourd’hui, il existe des personnes qui souhaitent tout simplement changer de cadre de vie. Le problème est que la plupart du temps, pour pouvoir vivre, elles sont obligées de rester en ville pour travailler. Alors certaines personnes ont pensé à apporter un peu de la douceur de la campagne à la ville.

La culture indoor

Se faire faire son propre potager à l’intérieur d’un appartement, semblait il y a encore quelques années, une hérésie. A la rigueur, cultiver un plant de tomate sur le balcon faisait sourire, mais les personnes désireuse de réellement cultiver en intérieur passaient pour des hérétiques. Compte tenu de l’accroissement de la mal bouffe, aujourd’hui, des personnes franchissent le cap et s’équipe pour pouvoir cultiver à la maison. Cela permet de retrouver un peu de lenteur dans une vie si pressée, de s’occuper à autre chose que de surfer sur Internet ou regarder la télé mais aussi, à manger plus sainement.

Un blog sur la culture en intérieur

Il existe pléthores de blogs et de sites sur la culture en intérieur, mais ce blog : https://under.green, m’a interpellé car l’on sent que derrière tous ces articles se cachent une vraie philosophie de vie à découvrir.

Un retour aux anciens gestes est couplé au monde moderne, en parlant avec le webmaster, j’ai pu comprendre que l’idée serait de véritablement changer de paradigme. A suivre donc…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *